Construire un poulailler en 5 étapes !

Merveilleux-jardin.com » Jardin » Construire un poulailler en 5 étapes !

Vous souhaitez vous lancer dans l’élevage domestique de volailles ? Vous avez des poules et désirez leur bâtir un toit digne de l’amour que vous leur portez ? Suivez ces 5 étapes pour construire un poulailler.

Le matériel et équipement indispensable

La construction du poulailler ne peut se faire sans les matériaux et outils adéquats que voici :

  • un rouleau de grillage en acier de petites mailles contre les prédateurs,
  • des palettes ou planches en bois,
  • les tasseaux,
  • des charnières et verrous pour les ouvertures,
  • du sable, de la paille pour les pondoirs et le plancher,
  • les équerres d’assemblages pour fixer la charpente,
  • une perceuse visseuse et une scie sauteuse,
  • un pied de biche,
  • le plan de l’habitat.

Voici de manière générale ce dont vous avez besoin de bâtir un poulailler.

Les 5 tapes pour construire le poulailler

Un esprit bricoleur est nécessaire pour réussir la construction du poulailler. Voici comment vous y prendre en 5 étapes.

1/Reconditionnement des palettes

Vous devez démonter les palettes à l’aide du pied de biche pour récupérer les planches. Cette étape est un peu physique et rebute plus d’un. D’où la préférence pour l’achat direct de planches. Néanmoins, conservez quelques palettes en bois pour concevoir le plancher du poulailler afin de l’isoler du sol et faciliter le nettoyage.

2/Réalisation de la base

Utilisez les palettes réservées pour faire la base du dortoir. Prenez le soin de fermer avant tout les espaces vides qui s’y trouvent avec les planches obtenues. Servez-vous de la scie sauteuse pour tailler et pour ajuster. La perceuse vous servira pour fixer l’assemblage. Vous pouvez en supplément le poser sur des briques ou sur pilotis.

3/Recouvrement du plancher

À ce stade, il faut répandre le sable sur toute la surface du plancher et étaler par la suite les paillis au-dessus. Ces deux éléments sont à la fois confortables pour les poules et facilitent l’hygiène dans l’habitacle. Ce ne sont pas des ressources rares, de ce fait vous avez la possibilité de les changer pour des neufs lors du nettoyage périodique.

4/Conception de l’armature

Avant de s’attaquer à la toiture, il faut mettre en place les piliers. Pour ce faire, utiliser au moins 4 tasseaux, dont un par angle. Vous pouvez la renforcer avec 4 autres à raison d’un au milieu de chaque façade. Ils sont reliés inférieurement à la base. Pour les solidifier au sommet, servez-vous de 4 tasseaux sous forme de cadre. Profitez également pour placer quelques perchoirs.

La toiture quant à elle doit se faire en alignant horizontalement et d’un même intervalle plusieurs tasseaux sur un cadre élaboré au préalable. Tout dépend de la forme choisie pour la toiture. Fixez la ensuite aux piliers à l’aide des équerres. Clouez ou vissez ensuite les planches les uns après les autres sans laisser d’espace. Dépassez légèrement les limites des façades pour parer les rayons solaires. Pensez également à protéger le toit contre l’humidité avec une bâche ou une matière adaptée pour cette conception.

5/Positionnement des façades

Dès que la charpente est positionnée, vous pouvez commencer par recouvrir les façades avec les planches restantes sans vide. Découpez les endroits prévus pour les ouvertures. Les fenêtres peuvent rester ouvertes en été, mais les entrées doivent être protégées par le grillage. Pour finir, placez les pondoirs, mangeoires, escaliers et l’enclos.

Voici les 5 étapes à suivre pour construire la demeure de vos poules. En amont, renseignez-vous sur les recommandations concernant les dimensions et espacements.